Créer un site internet

Un ami pour faire des progrès « EXIF »

 

Un allié pour progresser en photographie « les données Exif »

 

 

       Les données « EXIF », signification « Exchangeable Image File » sont des informations sur les réglages de nos prises de vues enregistrées en même temps que la photographie.

       Pour obtenir ces données sur l'ordinateur , Ouvrir notre image effectuer un clic droit, propriétés puis dans la fenêtre propriétés de l'image ouvrir l'onglet détails.

       Dans les logiciels de traitement d'images chercher la rubrique métadonnées, certains logiciels d'images ne permettent pas d'accéder à ces données, lors de l'enregistrement d'une image modifiée à l'aide d'un logiciel ces données peuvent disparaître, il nous faut renseigner l'export en lui indiquant d’enregistrer les données EXIF si nous voulons les conserver.

       Nous pouvons aussi les obtenir en configurant l'affichage de ces données avec la visualisation des photographies à l’arrière de notre reflex.

Image en survol : Propriétés de l'image puis onglet détails (visionneur d'images sous ubuntu)

Survol

 

     Pourquoi les données EXIF nous permettent de progresser lors de nos prises de vues ?

     Ces renseignements nous permettent d'affiner les réglages de nos reflex.

     Consulter les données de prise de vue et l'histogramme (Lien) de notre photographie permettent de changer et d'ajuster au mieux les réglages des mécanismes de notre reflex.

     Examiner les données Exif de nos photos nous permettent de comprendre pourquoi telle photo est floue, telle autre est sous-exposée ou sur-exposée, etc….

     Comprendre les paramètres de prises de vue de nos photographies et leurs effets sur les rendus de nos clichés nous permet de progresser.

 

 

Exemple :

          Nous avons réalisé un cliché, le sujet de notre photographie est flou, nous devons déterminer la raison ou les raisons de ce flou.

       -Flou de mise au point : ( la mise au point n'a pas été faite sur notre sujet).

 

           Ici les données exif ne nous renseigneront pas, il nous fait soigner davantage notre mise au point.

 

     -Flou de bougé : (du au mouvement de l'appareil lors de la prise de vue).

 

          Nous devons ici faire la relation entre la focale utilisée et ce flou.

          Couramment admis la vitesse de sécurité égale 1/focale, néanmoins des systèmes internes aux reflex et ou aux téléobjectifs permettent de diminuer cette vitesse.

          À posteriori Pour la focale les données Exif peuvent nous renseigner.

          Pour la focale l'utilisation d'un objectif à focale variable nous fait souvent oublier le respect de la vitesse de sécurité, l’œil rivé sur la visée nous zoomons et oublions de vérifier la focale.


     -Flou de mouvement du au déplacement du sujet :

          lors d'une prise de vue il nous faut adapter notre vitesse en fonction de la vitesse du sujet et du sens de son déplacement ( exemple : marcheur vitesse d'obturation environ 1/60 de seconde, cycliste vitesse d'obturateur environ 1/160 de seconde « vitesse pour une photo nette et figée ».

          Bien sur la perception du mouvement est suggérée par le flou, il nous faut alors régler notre vitesse d'obturation en fonction de l'effet souhaité .


 

     Conclusion : Lorsqu'une photographie présente un défaut à nos yeux l'analyse des données Exif nous permet de progresser dans les réglages des paramètres de notre reflex .

×