Créer un site internet

plage dynamique


 

         

 

             Qui n’est jamais tombé en admiration devant quelques paysages, émerveillé par tant de beauté offerte ses infinies couleurs, ses lumières sublimes, ses chaudes tonalités, cet esthétisme magique d’une nature sublimée. Capturer la scène à l’aide de son appareil photo, qui pourrait manquer cet instant inoubliable ? De retour à la maison amère déception ce cliché que nous pensions plein de subtiles informations n’est que le pâle reflet de ces profondes et chaudes Lumières. Le fantastique paysage n’est plus qu’un morne cliché !!!

           Nous avons tous fait l’expérience de photographies dont les écarts de luminosité étaient si grands que les zones claires sont brûlées, les zones sombres sont bouchées bien que la scène au naturel fût des plus riches en informations .cela est dû à la différence de plage dynamique de notre œil par rapport à celle du capteur numérique de notre apn. La plage dynamique est l’écart enregistrable par un support  entre les valeurs les plus sombres et les valeurs les plus claires, en photographie elle se mesure en IL (indice de lumination) appelé aussi EV (exposure value)stop,diaphragme. Ordre d’idée, quelques nombres pour les plages dynamiques de différent support :

             Imprimé environ 7IL

             Tirage photo environ 9IL

             Écran environ 10IL

 

             Apn reflex environ 12IL

             Oeil environ 20IL

           Nous voyons donc que la plage dynamique enregistrable par notre apn est inférieure aux possibilités de l’œil à encaisser de fortes dynamiques .

           Qu’elles sont les situations où la plage dynamique de notre capteur peut couvrir l’ensemble de la plage dynamique du sujet de notre photographie ?

           Lorsque la dynamique de notre sujet ne dépasse pas 12IL la plage dynamique est encaissable par notre capteur. Encaissable car encore faut il une bonne exposition du capteur, cette exposition devant couvrir l’ensemble de l’histogramme du capteur, nous devons exposer pour les hautes lumières, ceci demande donc de déplacer au maximum l’histogramme à droite sans pour autant surexposer notre sujet . Une fois la photographie faite nous ne parlons plus de plage dynamique mais de plage tonale acquise par le capteur. C’est le support de la photographie qui va déterminer la plage dynamique voir plus haut (imprimé,tirage photo, écran)

           Nous allons voir maintenant les cas où la plage dynamique de notre sujet dépasse la plage dynamique de notre capteur.

         

Le contre jour celui-ci nous oblige à un choix, soit nous exposons pour le ciel, l’exposition pour le ciel va boucher complètement le sujet en avant du ciel favorisant l’effet de silhouette.

 Dsc1930

           Soit nous exposons pour le sujet en avant du ciel, l’exposition pour le sujet en avant du ciel mettra en valeur le sujet par un ciel uniforme

 

×